image.jpg

Brocante 4 et 5 Juin 2016

11/06/2016

On pourrait se lamenter que le temps n’ait pas été plus clément en ce premier week-end de juin mais nous préférons nous réjouir de ce que la brocante permet de vivre.
C’est sûr que dimanche soir,les jambes étaient lourdes, le dos douloureux mais dans quelques jours ces désagréments seront oubliés et ne subsisteront dans les mémoires que les belles choses vécues, non pas seulement ces deux jours mais tout au long de l’année.
L’équipe du tri, tous les lundis, nettoie, étiquette, range dans des cartons, stocke tout ce qui nous est donné. Temps de joyeuses retrouvailles où chacun s’active et où l’amitié n’est pas un vain mot.

Pour Annette, le travail est incessant, puisque ces dernières semaines, il a fallu en plus prévoir le planning pour les 2 jours, trouver suffisamment de sacs pour que les acheteurs puissent emporter ce qu’ils auront acheté et le papier pour emballer les pièces fragiles, préparer les bananes qui recueilleront euro après euro de quoi continuer nos projets sur Batié.
Dans la semaine qui précède, il faut rapporter à la maison paroissiale tous les cartons déposés chez TETRIS dont nous sommes partenaires (Société Coopérative d’Intérêt Collectif et le mot coopératif n’est pas anodin, il signifie que nous sommes tous solidaires, matériellement, moralement et financièrement et nous l’avons vérifié, ce jeudi par l’aide apportée par ses membres), ou bien ailleurs.

Samedi, avant qu’il ne fasse vraiment jour, une équipe s’active, telle une ruche : monter les barnums, organiser les stands qui se trouvent à l’extérieur, ouvrir un à un les quelques 200 cartons de livres patiemment remplis, mettre les vêtements sur des présentoirs, ranger les chaussures par style et combien d’autres actions.

Le temps d’un café et quelques viennoiseries est le seul repos mais à 9 h tapantes, le portail s’ouvre et les personnes qui attendaient déjà sont invitées à entrer, chaque bénévole à son poste.
Chacun trouve ce qu’il venait chercher ou bien se trouve séduit par tel article auquel il ne résiste pas. Les prix sont modiques. Chacun peut y trouver son bonheur!
Le repas de midi s’organise parmi les bénévoles qui pour la plupart restent à leur poste et le partage n’y est pas absent, loin de là !
La pluie du samedi après-midi nous a désolés mais modérément vu les conditions climatiques et les désastres plus au nord. Nous sommes des personnes raisonnables mais nous voudrions tant faire pour nos frères du Burkina ! Et puis dimanche tous sont présents pour cette deuxième journée !

16 h : c’est fini ! Non en fait ce n’est pas fini car il faut ranger, démonter, classer alors que la fatigue est à son maximum. Autre temps de bonheur : avoir le souci encore des autres, aussi, sont stockées des affaires pour les gens du voyage, pour le Samu social de Cannes, la ludothèque, les associations "La Courge", "CAMPS", "Repair/couture", "A bras ouverts", "débrouill’Art", "La drisse 06".
Et puis demain on finira le rangement.
Lundi prochain, le tri reprendra, la vie quoi !
Et à la prochaine, nous vous attendons, et les filles du foyer, là-bas ont besoin de vous.

Petit Oeil