Les Projets en cours

  • L’accompagnement des lycéennes

    • Le foyer a commencé à fonctionner lors de l’année scolaire 2009-2010 accueillant la première année 9 collégiennes. Puis rapidement l’effectif a été au complet. Les filles ont pu suivre leur scolarité à leur rythme dans des conditions de vie plus acceptables. Dès juin 2013 des collégiennes ont réussi leur BEPC et demandé à être soutenues pour continuer en lycée.
      Il a fallu réfléchir, avec le comité de jumelage de Batié, comment les prendre en charge financièrement et voir comment elles pouvaient suivre leur scolarité hors du foyer. Pour chaque lycéenne, l’association effectue un versement de 150€ pour l'année (en deux versements) en passant par l'intermédiaire de la paroisse afin d'être sûr que cet argent serve bien aux frais de scolarité et ne soit pas utilisé à d'autres fins par la famille d'accueil.

      6 jeunes filles sont soutenues en lycée

      Une lycéenne est devenue bachelière et prépare des concours
  • Construction de bâtiments pour l’installation des religieuses sur le terrain du foyer

    • Depuis septembre 2009 le foyer, ouvert à 18 jeunes filles, est financé par notre association. Nous payons, en plus de la nourriture et de la scolarité, le salaire d'un gardien et d'une cuisinière. Année après année, les membres de l'association qui vont passer du temps sur place se rendent compte que les jeunes filles, malgré toute la bonne volonté des personnes présentes, ne sont pas suffisamment soutenues et restent un peu livrées à elles-mêmes à leur sortie de classe.
    • L'association Fleurs de Batié porte une responsabilité éducative et morale par rapport à l'évolution positive des jeunes filles qui sont confiées au foyer et elle craint qu'au fil du temps la situation se détériore et que les candidates se raréfient.
    • Les responsables sur place, tout autant que les membres de notre association, sont persuadés que pour pérenniser la suite de cette aventure il faut investir dans des personnes présentes en permanence au foyer, et tout particulièrement le soir et le week-end lorsque les filles sont là.
    • Aussi, avons-nous réfléchi avec les responsables à la possibilité de déplacer la communauté des trois religieuses actuellement logées au centre de Batié, afin qu'elles vivent au foyer auprès des jeunes filles.

Les projets réalisés

    2019

  • Construction d'un premier bâtiment pour la maison des religieuses avec 4 chambres et des sanitaires

    2018

  • Renouvellement de la literie des dortoirs
  • Remise en état des armoires des chambres
  • 2017

  • Réalisation d’un forage dans les localités de Maal et Donko
      Réduisant les trajets de 10 km aller-retour pour les femmes de ces villages dans la corvée d’eau, cette eau potable va permettre une meilleure hygiène de vie, le recul de certaines maladies et le bétail bénéficiera d’un point d’eau même en saison sèche. Nous renouvelons nos remerciements à la mairie de Mouans Sartoux pour ce beau partenariat.
  • Le mur d’enceinte du foyer est maintenant entièrement clos par la pose d’un portail.
  • 2016

  • Mise en place d’un système d’arrosage et de goutte à goutte facilitant l’irrigation de la bananeraie avec la construction d’un deuxième château d’eau.
  • 2015

  • Nouvelle clôture de la bananeraie pour éviter l’intrusion des troupeaux.
  • Eclairage de la salle d’études du foyer avec des lampes solaires.
  • 2014

  • Remplacement de la voiture paroissiale.
      Un véhicule avait été acheté pour la communauté et acheminé à Batié en 2005. il a rendu de grands service autant pour les déplacements pastoraux que pour tout déplacement utile. L’état des routes qui ne sont souvent que des pistes en latérite ou en terre, le climat lors de la saison des pluies, la difficulté à assurer un entretien régulier et efficace sont venus à bout de ce véhicule depuis plus d’un an. Un nouveau véhicule vient d’être acheminé vers Batié.

    2013

  • Reconstruction du bloc sanitaire dans un endroit non inondable.
  • Construction d’un mur de séparation autour du logement des filles.
      Le foyer des filles se trouve à la périphérie de la ville de Batié. Pour une question de sécurité, pour limiter l’intrusion d’animaux et en particulier des chèvres qui dévorent les quelques plantes agrémentant la cour devant les chambres, il était important de clore le terrain autour du logement et des sanitaires des filles par la construction d’un mur
  • 2012

  • Construction d'une salle d'études pour les jeunes filles et son équipement et éclairage pour le travail du soir.
  • 2011

  • Achat d'un moulin à grain et construction d'un local pour le protéger : électrification grâce au moulin des locaux du foyer.
  • Construction d'un poulailler et achat de poules pondeuses (projet financé par les Scouts de Grasse).
  • Plantation et irrigation d'une bananeraie et d'un jardin maraicher.
  • 2010

  • Accueil de 8 jeunes filles supplémentaires.
  • 2009

  • Inauguration du foyer et accueil des 12 premières filles.
  • 2008

  • Financement de l'installation électrique et du réfrigérateur chez l'équipe des religieuses.
  • Achat d'un nouvel ordinateur pour faciliter la communication entre les deux équipes.
      Construction du foyer d'accueil avec 3 dortoirs, un réfectoire, une cuisine-réserve, un bureau, un bloc sanitaires et une maison pour le gardien. Projet de construction sur 2008/2009 2007.
  • 2007

  • Electrification du presbytère et de l’église.
  • Construction d'un puits sur le terrain du futur centre d'accueil des jeunes orphelines.
  • 2005

  • Achat d’un véhicule 4x4 neuf pour la communauté.
  • 2003

  • Adduction d’eau pour la paroisse et installation d’une pompe solaire.
  • Financement de 4 greniers à grains (aide à l’autogestion pour éviter la disette annuelle lors de la période de soudure), projet échelonné jusqu'en 2006.
  • 2002

  • Remise en état de la pharmacie et formation d’une pharmacienne.
  • 2001

  • Aides matérielles d'urgence (méningite, inondations, famines, accueil de réfugiés...), renouvelé chaque année depuis 2001.
  • Soutien aux plus défavorisés (aide alimentaire, médicaments, scolarisation), renouvelé chaque année depuis 2001.
  • Contribution à la vie de l’équipe paroissiale, renouvelé chaque année depuis 2001.