image.jpg

Le lundi au soleil,
ou le témoignage brocante

01/12/2013

LE LUNDI AU SOLEIL


Ne vous y trompez pas, le lundi à la maison paroissiale c’est comme le dit la chanson : « C’est une journée idéale chaque fois c’est pareil, quand on travaille que le ciel est beau,….on pourrait la passer à aimer ».
La ruche est en effervescence, elle prépare la prochaine brocante.
Ce jour-là, de nombreuses mains s’agitent à déballer, ranger, emballer, trier, jeter, garder, transporter et….rigoler même…au détour de découvertes inédites au milieu de tout ce qui nous arrive comme dons…

D’où proviennent tous ces dons? Chez les uns ou les autres, placards, armoires, buffets ou bibliothèques se vident, pour de multiples raisons (croissance des enfants, changement de mode, santé, âge, déménagement, décès). Souvent, on nous apporte cartons et sacs pleins, à la maison paroissiale.
Mais, fréquemment, on nous demande de passer les chercher au domicile. Ce qui, parfois, détermine des rencontres savoureuses ou curieuses. Des rencontres qui se renouvellent, qui débouchent parfois sur une adhésion.

Deux souvenirs en particulier :
  • mon premier souci en revenant d’une visite, a été de prendre une douche ; je me serais cru au Moyen Age chez ce vieux couple qui vivait, dans la maison, en compagnie de leurs animaux, chèvres, poules et chien !!!!!!!!!!!!
  • à 1 mois de distance, je suis allée chercher des objets chez deux dames qui partaient dans la même maison de retraite ; la deuxième était un peu triste car elle quittait la ville où elle habitait ; je lui ai conseillé de rencontrer Mme X, du mois précédent. Deux mois après, à la brocante, elles sont arrivées, rieuses et détendues, en disant : « on vient vous acheter ce qu’on vous a donné !!!!!!!!!!! »

Le lundi est un jour particulier, où les jouets côtoient les vêtements, les livres avec les bibelots, les peluches avec les objets de puériculture sans parler des nombreux cartons, caisses et sacs en tous genres.
Tout ce qui passe entre nos mains est inspecté, regardé, examiné, vérifié, contrôlé et ainsi chaque objet est placé dans un carton, pour être revendu à petits prix lors des brocantes ou pour une autre vie ailleurs…
Mais le lundi c’est aussi un moment privilégié de rencontres, d’échanges, de soutien, de solidarité, de partage de joies et de peines : toutes ces « petites mains » du lundi ont un grand cœur dont l’œuvre commence « chemin du vieux pont » pour aller jusqu’au Burkina Faso…


Guillemette


Album complet